Je vais t'expliquer pourquoi ce phoenix a émergé et quel en a été le déclencheur.
Artiste et praticienne en hypnose, je vis en France.
En novembre 2018 j'ai assisté comme toi au mouvement de protestation du peuple qui a pris le nom de "gilet jaune" en référence aux gilets fluorescents porté lors des premières manifestations et qui est devenu l'emblème même de cet élan de protestation qui a duré 18 mois.
Très rapidement j'ai compris que les manifestations dans les rues étaient inutiles et dangereuses. J'ai tenté à ma modeste petite échelle, d'inviter à une révolution silencieuse. Une organisation plus stratégique et plus subtile, dans le silence des rues et le huis clôt des foyers. Je n'adhère à aucun parti politique et il y a longtemps que j'ai décidé en conscience de ne plus voter pour des personnes que je n'ai jamais choisies pour me représenter. Je t'invite d'ailleurs à lire le livre "La liberté" d'Osho qui parle de la révolution silencieuse.
J'ai donc, au fil des mois, constaté avec horreur la violence grandissante dans les rues. Les morts et les mutilés, les tentatives de récupération politique. J'ai vu aussi la solidarité du peuple face au gouvernement. J'ai vu des échanges de fraternité sur les ronds points. J'étais émue de voir ainsi le peuple se soulever pour ses droits et libertés. Mais j'étais lucide sur l'inutilité de ses manifestations.
Je ne suis ni un stratège ni un politique. Je n'avais donc aucune solution à apporter. Juste cette conscience qu'il fallait faire autrement. Que le gouvernement n'avait cure de nos révoltes et de nos descentes dans les rues.
Je me sentais unie avec le peuple mais impuissante. J'ai commencé à dire qu'il fallait arrêter de porter ce gilet qui était comme un phare au milieu du brouillard, une cible si facile pour les LBD et autres matraques.
J'ai réfléchi à un symbole plus discret qui pourrait nous relier tout en nous fondant dans la population. Les forces de l'ordre auraient-elles osé d'autant de violences si elles n'avaient su reconnaître les manifestants des simples badauds ?
J'ai cherché à comprendre les couleurs de notre drapeau, la symbolique du coq. Animal de basse-cour orgueilleux, et belliqueux, je trouvais cet emblème bien négatif pour représenter notre peuple.
Alors j'ai pensé au phoenix. Cet animal majestueux et mystique qui renaît de ses cendres. Cet animal que l'on retrouve aussi dans Harry Potter, symbole du bien et de la justice ;)
Quoi de mieux pour représenter un peuple qui se relève, qui cherche une renaissance que le phoenix ?
J'ai tenté timidement de le présenter sur les réseaux sociaux mais mon audience était tout aussi minuscule que ma confiance en moi.
Déposé à l'INPI en décembre 2018 pour le protéger en secret ce projet est tombé à l'eau.
Je n'y pensais plus et puis...
C'est en regardant le live d'une amie qui fait de la voyance karmique, que le projet est né.
Elle nous expliquait ce qu'est la souveraineté et qu'il était temps que nous retrouvions chacun la nôtre.
J'ai eu un déclic et je n'ai pas pu dormir de la nuit !
"je suis souverain" était né.
J'étais convaincue que si nous avions un point de reliance, un symbole qui nous permettrait de nous reconnaitre dans la rue, dans les magasins nous serions plus fort à vivre au quotidien nos convictions profondes.
La liberté est une valeur fondamentale chez moi  et je cherchais alors quelle image pouvait la représenter.
J'habite au bord de la mer et c'est en contemplant des goélands planant sur le vent que j'ai pensé à l'oiseau comme symbole de liberté...
En farfouillant dans mes archives artistiques j'ai retrouvé mon phoenix noir et or :)

Voilà la genèse de ce projet humaniste.
J'ai finalisé la protection du phoenix à l'INPI, fruit de mon travail artistique et aujourd'hui militant pacifiste.

J'avais un projet de livre de portraits, il y a 4 ans, intitulé "je suis". J'avais commencé à prendre des portraits de militants sea shepherd qui devaient inscrire sur une petite ardoise "je suis" et finir la phrase... ma vie personnelle ne m'a pas permis de suivre mes rêves et mes ambitions et ce projet, encore, est resté en carton.

Alors si tu as l'élan de m'envoyer ta photo avec le t shirt, la casquette ou même le masque "je suis souverain" ce serait avec une joie non dissimulée et un honneur que je les compilerai sur une page dédiée et qui sait... si tu m'en donnes l'autorisation... dans un livre à l'effigie du mouvement pour marquer notre empreinte dans l'histoire de cette année chaotique ;)



Comment cela a-t-il commencé ?

Le dessin a fait l'objet d'un dépôt à l'INPI - tous droits réservés

GÉNÈSE DU PHOENIX